Projet d'établissement : L'égalité

L’égalité des chances d’accès à l’école ne suffit pas, car elle n’empêche pas l’amplification des écarts, surtout ceux liés à l’origine sociale ou plus largement aux conditions de développement des enfants.

Dès lors, la démarche de l’équipe éducative veille à une égalité de traitement et à une égalité des acquis de base.

L’égalité de traitement a pour objectif une même école pour tous.

Tous les enfants / adolescents doivent bénéficier des mêmes occasions et conditions d’apprentissage. L’aide financière de l’Amicale des anciens élèves permet de limiter au maximum la participation financière des élèves aux activités extra-muros.

L’équipe éducative est par principe opposée aux classes dites de niveaux.

L’égalité des acquis de base réclame que tous les élèves atteignent un objectif commun préalablement fixé. Il y a donc lieu de prendre en compte les inégalités de départ et d’essayer de les corriger.

L’équipe éducative est par principe opposée aux classes dites de niveaux.

 L’enfant accueilli à la section maternelle de l’A.R.W. aura la possibilité de poursuivre ses études jusqu’à l’âge de dix-huit ans dans le même établissement où le personnel des sections maternelle, primaire et secondaire se connaît et se concerte régulièrement afin d’améliorer la liaison pédagogique entre les différents niveaux d’enseignement.

Actions propres à la section fondamentale :

A. En vue d’assurer la réussite de tous les élèves :

  • Développer chez l’élève des comportements positifs tels que :
  • Le dépassement de soi
  • Le plaisir au travail
  • Les méthodes de travail
  • La rigueur
  • L’esprit d’équipe
  • La confiance en soi.
  • Accorder la priorité à l’apprentissage et au développement du goût de la lecture :
  • Privilégier les activités de lecture fonctionnelle ;
  • Assurer un prêt des livres gratuit ;
  • Programmer des activités régulières dans la bibliothèque ;
  • Favoriser la réalisation d’expositions, fruits de la recherche des élèves ;  
  • Assurer l’accueil dès 7 heures et organiser une garderie jusqu’à 18 heures 30.
  • Impliquer les parents à l’occasion de réunions et d’entretiens réguliers et en acceptant leur aide lors d'activités extrascolaires.

Objectif : mettre sur pied plus régulièrement « l’heure du conte » pour les petits de la section maternelle. 

B. En vue d’assurer la réussite des élèves éprouvant des difficultés scolaires.

  • Détecter les difficultés de l’élève le plus tôt possible avec l’aide notamment du CPMS.
  • Conserver comme objectif prioritaire l’acquisition des compétences en fin de cycle, chaque élève apprenant à son rythme.
  • Différencier les méthodes d’apprentissage, varier les démarches pédagogiques.
  • Valoriser les progrès des élèves.
  • Aider l’élève à comprendre ses erreurs.
  • Encourager l’entraide entre élèves.

Objectif : réactiver le système du tutorat, les plus grands prenant les plus jeunes en charge. 

Actions propres à la section secondaire

  • Assurer l’accueil dès 7 heures 30 et une étude surveillée jusque 17 heures.
  • Proposer aux élèves et à leurs parents un plan de travail pour l’année scolaire dans lequel les objectifs et les exigences de chaque cours sont clairement définis.

Actions spécifiques au premier degré

  • Accueil privilégié pendant une matinée complète des élèves de 6ème année primaire qui assistent aux cours avec leurs condisciples de 1ère année secondaire.
  • Une heure a été ajoutée en 1ère année secondaire dans les cours de français, langue moderne et mathématique.  Les professeurs concernés font de la remédiation en travaillant par exemple avec des demi groupes classes.
  • L’année complémentaire à l’issue de la première année secondaire n’est pas considérée simplement comme un redoublement.  Des moyens supplémentaires en termes d’heures NTPP sont consacrés afin de combler les lacunes constatées dans l’acquisition des compétences socles en français, langue moderne et mathématique. 

Objectif : réactiver le tutorat.

Actions spécifiques aux deuxième et troisième degré :

  • Valoriser le temps de midi : ouverture de la bibliothèque et du C.C.M. ; pratique de différents sports par le biais de compétitions inter-classes.
  • Faciliter la liaison enseignement secondaire - enseignement supérieur en informant les élèves du 3ème degré sur les possibilités de choix (informations faites par le CPMS, l’université de Liège, visite du Salon de l’étudiant,…).
Copyright @ arwaremme.be . All rights Reserved.