Historique

Née au cours de la séance du Conseil communal du 8 janvier 1971, à la suite d'une fusion volontaire résultant de la loi du 17 juillet 1970, la Commune de Waremme - qui a entre-temps retrouvé son titre de ville ( Loi du 5 mars 1985 ) - s'étend sur une superficie de 3104 hectares.

En 1994 , Waremme comptait 12 766 habitants, ce qui en fait la première commune de son arrondissement et confirme son titre et le rôle qui est le sien comme " Capitale de la Hesbaye ".

Centre administratif, nœud de communications routières et ferroviaires, Waremme exerce une grande attirance sur les populations avoisinantes. Centre scolaire, Waremme draine la jeunesse de Hesbaye et au-delà, car ce sont chaque jour près de 5000 élèves qui fréquentent les divers établissements, soit bien plus que les enfants habitant Waremme et les communes environnantes.

Un Arrêté Royal publié le 14 novembre 1851 créa l’Ecole Moyenne de Waremme avec section préparatoire. A partir de la rentrée 1936, une section d’Athénée avec humanités anciennes, latines, mathématiques, commerciales et scientifiques fut progressivement établie.

Le 27 août 1947, sur proposition de Monsieur le Ministre de l’Instruction publique HUYSMANS, un arrêté de S. A. R. le Prince Régent accorda à l’Ecole Moyenne et section d’Athénée Royal de Waremme le titre d’Athénée Royal. Le 9 août 1948, un arrêté de S. A. R. le Prince Régent créa l’Ecole Moyenne de l’Etat autonome pour Filles, séparant ainsi les trois années moyennes pour demoiselles de l’Athénée proprement dit.

Le 31 juillet 1979, l’Ecole Moyenne de l’Etat pour Filles et l’Athénée Royal fusionnaient.

" A côté des efforts persévérants de tous ceux qui ont contribué à sa grandeur … quel fut le secret de cette oeuvre si pleinement réussie?
C’est d’abord l’esprit de son enseignement qui n’a cessé d’animer ceux qui l’ont dispensé. La tolérance, le respect de toutes les opinions, consécrations de vraies valeurs morales et spirituelles, plaçaient à un haut niveau la qualité du savoir et des disciplines inculquées à tant de jeunes gens …
D’innombrables personnes lui doivent d’avoir été dans la vie des êtres privilégiés, équilibrés dans leur formation, appréciés dans leurs fonctions, entrés dans l’élite par la valeur de l’enseignement reçu …… la génération montante continuera à faire honneur à la réputation de sa chère Ecole. "

(René RENSON, Historique de l’Athénée Royal de Waremme, 1851 – 1951, pages 84 & 85).

Comme on s’en rendra compte par la suite, ces lignes écrites en juillet 1951 restent d’une étonnante actualité.

De nos jours, l’Athénée Royal de Waremme propose un enseignement fondamental (maternel et primaire) dans deux implantations : l’une au centre – ville, rue du Casino et l’autre rue du Fond d’Or.

Les bâtiments de la rue Gustave Renier abritent la section secondaire.

L’enfant, accueilli dès deux ans et demi en section maternelle, pourra continuer ses études jusqu’à l’âge de dix-huit ans dans le même établissement où les membres des sections maternelle, primaire et secondaire se connaissent et dialoguent régulièrement afin d’améliorer la liaison pédagogique entre les différents niveaux d’enseignement

Copyright @ arwaremme.be . All rights Reserved.